Equipements

Élections départementales et Régionales des 20 et 27 juin

Des enjeux importants pour l’EPS et le sport scolaire

Les 20 et 27 juin, les élections départementales et régionales vont faire évoluer les Conseils Départementaux et Régionaux pour les six prochaines années. La politique qu’ils mèneront en matière de fonctionnement (crédits pédagogiques, de location, de transport, aide aux AS et sections sportives) et d’investissements (constructions d’équipements sportifs dont les piscines) sera déterminante pour garantir aux collégiens et aux lycéens une EPS et un sport scolaire de qualité.

Le SNEP et la FSU ont mené des actions dans cette optique, afin de sensibiliser les candidats aux élections aux problématiques spécifiques de l’Education et plus spécifiquement de l’Education Physique et Sportive.

Sur la base  de la situation actuelle et en rappelant quels sont les besoins, Le SNEP s’est adressé aux têtes de liste candidates aux élections Régionales ainsi qu’aux candidats et partis politiques candidats aux élections départementales (sauf pour les candidat.es du RN)  afin qu’ils nous fassent connaître les lignes directrices et les axes de progrès qu’ ils comptent adopter pour que les collégiens ou  lycéens aient tous accès à une EPS et un sport scolaire de qualité, et de leur demander une  audience.

S’agissant du scrutin régional, qui a la charge des Lycées, nous avons sollicités les partis politiques suivants : Les Républicains, La République En Marche, le Parti Socialiste, La France Insoumise, Europe Ecologie les Verts. Seuls les quatre derniers ont répondu à nos demandes et ont accepté de nous recevoir pour écouter nos difficultés et les besoins pour les lycées qui sont immenses.

Au plan départemental, ce même travail a été effectué par le SNEP FSU dans les cantons.

Le SNEP agît auprès des décideurs actuels et futurs pour faire entendre la voix des professeurs d’EPS et l’intérêt des élèves. Néanmoins, le vote est déterminant sur la qualité du dialogue, du financement et de l’intérêt porté à l’éducation.


Des installations sportives intra-muros rénovées pour la cité scolaire Michelet à Vanves (92) : le 1er terrain de football rugby a été mis en service

La  1ère phase de l’opération de rénovation des installations sportives extérieures de la cité scolaire Michelet, débutée en août, vient de s’achever le 17 mars. Le   terrain de football rugby en synthétique a été mis en service pour les collégiens et les lycéens de la cité scolaire Michelet.

Il comprend un terrain de football à onze, un terrain de rugby à 15 avec des buts mixtes football rugby. Dans le sens de la largeur sont disposés, 2 terrains de football à 7 et à 8 ainsi que 2 terrains de rugby.  Tous les tracés proposés par le SNEP FSU dans son référentiel * figurent sur ces terrains….lire la suite

AVANT

APRES


Budgets 2021 des lycées en Ile de France

La Région persiste : aucune de prise en compte des besoins, aucune évolution des crédits. Ignorance, indifférence ou mépris ? Malgré les annonces, la Région IDF ne tient pas compte des situations lamentables dans lesquelles se déroulent les cours d’EPS et les activités des associations sportives pour les lycéens. Elle ne tient pas compte des propositions du SNEP.


LES INSTALLATIONS SPORTIVES ET LE SPORT SCOLAIRE, C’EST VITAL !

Le SNEP-FSU Paris Créteil et Versailles adresse un carton rouge à la Région Ile de France pour sa politique déficiente en matière d’EPS, de sport scolaire, d’Equipements et d’Installations Sportives pour les lycées….lire le communiqué de presse

Le SNEP FSU s’adresse à la Présidente de La Région Ile de France, ainsi qu’à la Vice-présidente en charge des lycées, aux Présidents des groupes politiques et aux Présidents des commissions Education et Sports pour que la Région respecte ses engagements. ….lire le courrier


Pas de confinement pour les subventions à l’enseignement privé !

Alors qu’elle ne respecte pas ses engagements en matière d’EPS, de sport scolaire, d’équipements et d’installations sportives pour les lycées, la Région IDF a décidé de financer en mai 2020 au delà de ses obligations, à hauteur de 3 500 000 d’euros, des rénovations / extension de 21 lycées privés.

Ces crédits auraient pu permettre à la Région de revaloriser, pour les lycées publics, le taux des crédits de location des installations sportives bloqué à 8 euros par élève depuis 2013 (l’enveloppe annuelle a baissé de 25% depuis 2016) et de doter chaque lycée de crédits pédagogiques spécifiques EPS pour l’achat du matériel….lire la suite


Outils Conseil d’Administration « budget, crédits »

Plan prévisionnel d’investissement : la Région IDF a établi une liste de lycées prioritaires pour la construction d’installations sportives intra-muros